Ou Comment Cultiver Le Bonheur en Famille بسم الله الرَّ حمن الرَّ حىم

Où êtes-vous ?

بِسْمِ اللّهِ لرَّ حْمَنِ لرَّ حِيم
(Au Nom Dieu, Le Tout Miséricordieux, Le Très Miséricordieux)

As salâmou ‘alaykoum wa rahmatou Llâhi wa barakâtouhou.
(Salut et paix sur vous ainsi que la miséricorde de Dieu et Ses bénédictions)

Chers lecteurs, bienvenue.

Nous sommes une famille musulmane, défendant des valeurs de respect envers les êtres vivants et la nature.
C’est en vous plongeant dans le contenu de chaque thème de ce blog et par la lecture de chaque article que vous allez y découvrir comment nous tentons au quotidien de mettre en pratique les valeurs d’éducation et de communication non violente en lesquelles nous croyons. Au fil des semaines, des mois, des années, notre expérience de parents, nos questionnements, nos recherches viendront étoffer cet espace, mettant en évidence notre cheminement vers une vie de famille toujours plus respectueuse de chacun de ses membres.

Nous avons choisi de développer quatre valeurs qui nous animent aujourd’hui. Elles sont le fruit de nombreux échanges au sein de notre couple mais aussi d’introspections.
Elles représentent les fondations de notre vie de famille, intimement liées à notre religion, l’Islam.
Il s’agit :

Le respect de l’enfant et de Soi

La communication non violente

L’éducation non violente

Le respect de notre environnement

Une fois nos valeurs définies, la question est de savoir comment faire pour les faire pousser, les faire fleurir dans notre vie de tous les jours.
C’est là tout le « cheminement » que nous souhaitons vous faire partager.
Nous avons défini quatre angles différents qui, nous pensons, nous permettront d’avancer dans cette quête de respect :

Nos expériences : ce sont les « essais » que nous entreprenons dans notre vie, se réalisant sur du plus ou moins long terme et qui demandent donc pour certains du temps avant d’en voir les effets. C’est pour cette raison que notre Arbre du Bonheur se construira tout au long de notre vie.

Nos pensées : ou idées si vous préférez, c’est à dire ce qui nous vient à l’esprit, parfois même alors que nous ne nous y attendons pas. Elles nous permettent aussi d’avancer puisque c’est en nous arrêtant sur ce qui nous interpelle, nous questionne, que nous élaborons la voie que nous choisissons de suivre.

Nos rencontres : par le biais de lectures ou tout simplement physiques. Elles enrichissent nos réflexions, nous permettent d’être davantage conscients dans les choix et actes que nous faisons.

Nos actions concrètes : les actes que nous choisissons de poser pour avancer et nous donner la possibilité de bouger les choses autour de nous dans notre quotidien.

Ce qui nous importe, c’est que vous puissiez comprendre le mieux possible la démarche de notre famille à travers nos écrits, avoir une vision plus précise de ce que peut produire comme bienfaits la non violence au sein d’une famille sur chacun de ses membres mais aussi dans ses relations internes et avec l’extérieur.


2 thoughts on “Où êtes-vous ?
  • Nadège Losson dit :

    très touchant
    moi qui ai « foiré » ma vie de famille (séparation après 8 ans de vie commune avec deux enfants)
    je suis là, les armes aux yeux et je vous trouve magnifiques

    continuez, partagez !!
    prenez soin de vous et de votre lumière

    merci

  • Bonsoir Nadège,
    Je ne répond que maintenant à votre message.
    J’ai fait un petit break écriture sur mon blog qui me prenait énormément de temps et qui me faisait délaisser quelque peu ma petite famille.
    Des changements personnels m’ont aussi fait prendre du recul sur le pourquoi j’avais tant besoin d’écrire, de partager mon vécu avec ma fille et mon mari.
    Et puis, j’ai fini par trouver ce que je cherchais vraiment.
    C’est délicat d’en parler sur mon blog, c’est pourquoi j’ai cessé d’écrire pour le moment, bien que ma route se poursuive positivement.
    Je poursuis mes réflexions mais dans un sens différent.
    « Foiré » votre vie de famille ?
    Je vous répondrais aujourd’hui que derrière chaque épreuve se cache certainement un bien, pas toujours visible, mais avec le temps, vous le constaterez sûrement.
    Mais l’heure n’est peut-être pas au réconfort.
    À bientôt peut-être.
    Caroline

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>